Menu

Connexion

Une sélection des livres de la bibliothèque...

Documents ostéopathiques

Anatomie, Genou, Brookes'Symphonies, Thorax, Rachis, etc.

En savoir plus ...

La formation continue

DU, Congrès, Mises au point, La recherche, etc.

En savoir plus ...

Articles, Mémoires & Thèses

Les Articles, Mémoires et Thèses en ostéopathie

En savoir plus...

 

ceeso logo

Marie-Louise BOUET - Effets de techniques d'énergie musculaire des muscles pectoraux sur la fonction respiratoire de sujets sains. - Étude Expérimentale

Mémoire en vue de l'obtention du diplôme d'ostéopathe - Centre Européen d'Enseignement Supérieur en Ostéopathie — CEESO 2016 - Tuteur : ROUSSEAU Anthony - Présenté le 28 Avril 2016

Le Site de l'Ostéopathie remercie le Directeur du CEESO Paris de l'avoir autorisé à présenter ce mémoire

Résumé

Introduction : La prévalence des maladies respiratoires dans la population constitue un réel problème de santé publique. On observe d'ailleurs un déclin des capacités élastiques du poumon dès l'âge de 20 ans. L'étirement dynamique du muscle grand pectoral a démontré son efficacité sur les paramètres respiratoires de patients atteints de bronchopneumopathie obstructive chronique. En accord avec le principe ostéopathique d'interrelation entre la structure et la fonction, les techniques d'énergie musculaire des muscles pectoraux pourraient avoir des effets bénéfiques sur les capacités respiratoires de sujets sains.

Objectif : Le but de cette étude était d'évaluer les effets à court terme et à long terme de techniques d'énergie musculaire des muscles grands et petits pectoraux sur les mesures spirométriques d'individus sains.

Matériel et Méthodes : Cette étude randomisée et contrôlée s'est déroulée dans la clinique d'une école d'ostéopathie, sur 34 étudiants ne présentant pas de pathologie pulmonaire. Les participants ont été répartis dans 2 groupes (traitement vs contrôle). Le volume d'expiration maximale à la première seconde (VEMS), le volume d'expiration maximale à la sixième seconde (VEM6) et le rapport VEMSNEM6 ont été mesurés. Ces mesures spirométriques ont été récoltées avant le traitement, immédiatement après le traitement et deux semaines après le traitement.

Résultats : Les analyses statistiques n'ont révélé aucune différence significative à court terme ou à long terme dans les mesures spirométriques du groupe traité comparé au groupe contrôle.

Conclusion : Les techniques d'énergie musculaire des muscles pectoraux semblent être sans effet sur les fonctions respiratoires des sujets sains, que ce soit à court terme ou à long terme. De futures études pourraient s'intéresser aux effets de ces techniques appliquées aux muscles scalènes sur les fonctions respiratoires.

Mots clés : Ostéopathie, Techniques d'énergie musculaire, Muscles pectoraux, Spirométrie, Sujets sains

Abstract

Title: The Effects of pectoralis muscles' muscle energy techniques on pulmonary functions of healthy participants.

Introduction: Respiratory disorders are a growing health issue. Dynamic stretching of pectoralis major muscle has shown to be efficient on the breathing patterns of patients with chronic obstructive pulmonary disease. On healthy individuals, lung recoil starts to decrease at the age of 20. According to the osteopathic principle of interrelation of structure with function, muscle energy techniques on pectoralis muscles may improve respiratory functions of healthy individuals.

Objective: The aim of this study was to evaluate the short terra and long terra effects of pectoralis major and minor muscle energy techniques on spirometric measures of healthy individuals.

Materials and Methods: This randomized controlled trial was conducted at an osteopathic school clinic, on 34 healthy students. Participants were randomized in two groups (treatment vs control group). The outcomes measured were forced expiratory volume in one second (FEV1), forced expiratory volume in six second (FEV6) and FEV1/FEV6 ratio. Spirometric measures were assessed before treatment, immediately afterwards, and two weeks later.

Results: The statistical analysis showed no significant short-term or long-term changes in treatment group spirometric measures when compared to control group.

Conclusion: Muscle energy techniques on pectoralis muscles cause neither short-term nor long-term changes in the respiratory functions of healthy participants. Further studies should consider the effects on respiratory functions of these techniques when applied to the scalenes muscles.

Keywords: Osteopathic medicine, Muscle energy techniques, Pectoralis muscles, Spirometry, Healthy individuals

Publicité

Bulletin d'abonnement

abonnement juin17

Calendrier Formation

Octobre 2017
L Ma Me J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

Les Revues

Congrès & conférences

Nous avons 725 invités et aucun membre en ligne

Recevez notre newsletter

Aller au haut