Menu

Connexion

Une sélection des livres de la bibliothèque...

ACCUEIL PROFESSIONNELS

 

Ostéopathes : méfiez-vous du micro-BNC

Selfmed 01

Le saviez-vous : au niveau national, les honoraires moyens perçus par un ostéopathe se sont élevés en 2017 à environ 59.000 €. Quant à son bénéfice net, il représente environ 45% des honoraires perçus, soit près de 26.500 €. Lorsque les honoraires annuels sont inférieurs à 30.000 €, le niveau de bénéfice net chute même à 35% des honoraires…

 

bos tms prevention

Back Office Santé recrute des ostéopathes motivés.

Devenez partenaires du Réseau BOS pour une campagne de prévention nationale !

Back Office Santé (BOS) est une société de services en ostéopathie et en chiropraxie dédiée aux entreprises. BOS est spécialisée dans l’audit, le dépistage et le traitement des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS).
Nous recrutons plusieurs centaines de praticiens pour compléter notre réseau national, un réseau indépendant de toute institution publique ou privée. Notre société n’est pas une mutuelle ni une assurance (même si nous sommes amenés à travailler parfois avec).
Nous organisons des actions nationales, d’audit et/ou des soins, soit dans votre cabinet soit directement sur sites d’entreprises. Les rémunérations peuvent atteindre 500 € la journée *.

 

mainslibres 18 03 edito

Walid Salem, DO, PhD,
rédacteur de Mains Libres
(Bruxelles)

Yves Lepers, DO, PhD
(Buxelles)

Éditorial - Vers une ostéopathie progressiste

Mains Libres, n°3 Septembre 2018, p.4-5. - www.mainslibres.ch

Le Site de l'Ostéopathie remercie la revue Mains Libres et les auteurs de l'article de l'avoir autorisé à publier cet éditorial

Il existe deux tendances, tant dans la conception générale de la pratique ostéopathique que dans son enseignement. La première postule une intégration possible de l’ostéopathie dans le monde de la santé en tant que pratique médicale manuelle. Son champ d’expertise est alors assez clairement défini. Il se limite principalement aux pathologies dites fonctionnelles de l’appareil locomoteur et aux conséquences de ces dernières sur le système nerveux périphérique. Il s’agit d'une position progressiste, désireuse de comprendre les modes d’action de la pratique ostéopathique ainsi que ses effets, par la recherche et l’expérimentation clinique et fondamentale. Cette position critique engendre l’acceptation du rejet des théories obsolètes et des pratiques réfutées par la recherche.

 

edito sept18Le mot du créateur du Site de l'Ostéopathie

Cela fera bientôt 19 ans que j’anime SEUL, ou presque, le Site de l’Ostéopathie avec passion et dévouement au service de cette profession qui me tient tant à cœur. Or, l’âge aidant - j’aurai l’an prochain 76 ans… - l’énergie s’épuise car malgré les efforts déployés depuis toutes ces années, je constate avec lucidité un désintéressement majeur pour cette vitrine indépendante, et plébiscitée par plusieurs générations d’ostéopathes....
J’ai donc pris ma décision : Le Site de l’Ostéopathie ne sera plus mis à jour au-delà du 31 décembre 2018  et fermera définitivement en septembre 2019

 

versus smmof osteoSMMOF versus Ostéopathes
Prolégomènes
Après Professionnels de santé versus ostéopathes(a), après Chiropraxie versus kinésithérapie(b), nous voilà  face au SMMOF versus ostéopathes.
Les querelles initiées par les médecins, et notamment par le SMMOF, vis-à-vis des ostéopathes ne datent pas d’hier. Bien avant la reconnaissance par l’article 75 en 2002, plusieurs ostéopathes ont eu à subir les foudres de certains médecins qui ont traduit les ostéopathes devant les tribunaux pour exercice illégal de la médecine et les ont faits condamner.
On ne saurait passer sous silence Le questionnement de santé publique du Dr Garcia, à l’époque président du SMMOF(2004,c) pas plus que la célèbre Controverse de Basas(2005,d) du syndicat de médecins Ostéos de France ni la circulaire n° 10095 du 18 octobre 2010 du conseil national de l’ordre des médecins(2010,e)
Aujourd’hui, le contexte est différent, mais la position des médecins du SMMOF ou du CNOM reste attachée à une pensée réductionniste : « hors de la médecine, point de salut ! ».

 

Recherches sur les manipulations du rachis et les hernies discales.

Travail effectué par Julien VIGNES en collaboration avec Camille Deslus, Ostéopathes D.O

Introduction

Les conflits disco radiculaires sont fréquents et touchent  1 à 5 % de la population,  leur représentations clinique est très aléatoire. Allant du sujet complétement asymptomatique au sujet avec une impotence fonctionnelle majeure et des répercussions socioprofessionnelles importantes.
Le but de cette étude est de proposer une explication mécanique à cette différence de symptômes et de comprendre l’action thérapeutique d’une manipulation ostéopathique au niveau de ce conflit.  Les résultats seront objectivés à l’aide de L’IRM et des échelles d’évaluation clinique (EVA pour la douleur  et ODI pour la capacité fonctionnelle).

Cet article est paru dans la Revue du SDO n°7 - Septembre 2018 (à paraître).

 

PL L HermiteRecherches juridiques sur la médicalité de l’Ostéopathie en droit français

Thèse en vue de l’obtention du DOCTORAT DE L’UNIVERSITÉ DE TOULOUSE
Délivrée par l’Université Toulouse Capitole - École doctorale : Droit et Science Politique
Présentée et soutenue le 3 juillet 2018 par Pierre-Luc L’Hermite
Discipline : Droit - Spécialité : Droit Public - Unité de recherche : IMH (EA 4657)
Directrice de thèse : Mme Florence CROUZATIER-DURAND, Maître de conférences à l’Université de Toulouse
JURY
Rapporteurs : Mme Sophie PARICARD, Maître de conférences à l’Université d’Albi ; M. François VIALLA, Professeur à l’Université de Montpellier
Suffragant : Mme Isabelle POIROT-MAZÈRES, Professeure à l’Université de Toulouse

Pierre-Luc L’Hermite, Ostéopathe, Docteur en droit, a obtenu la mention très honorable avec les félicitations du jury

 

musculo squel X24687812Considérations pour améliorer la sécurité de la thérapie manuelle du rachis cervical

Titre original : Considerations to improve the safety of cervical spine manual therapy
Auteurs : Nathan Hutting a,b, Roger Kerry c,d, Michel W. Coppieters e,f ,g, Gwendolijne G.M. Scholten-Peeters f,
Musculoskeletal Science and Practice https://doi.org/10.1016/j.msksp.2017.11.003

Résumé
La manipulation et la mobilisation du rachis cervical sont des interventions bien établies dans la prise en charge des patients souffrant de maux de tête et / ou de cervicalgies. Cependant, leurs actions bénéfiques s'accompagnent de risques potentiels, encore que rares en termes d'événements indésirables graves, avec notamment des atteintes cérébrale neuro-vasculaires. Un cadre international récent pour l'évaluation et la gestion des risques propose des orientations pour réduire ce risque en facilitant un raisonnement clinique sûr. Le but de cet article est de réfléchir de façon critique, de résumer les connaissances actuelles sur la thérapie manuelle du rachis cervical et de fournir des conseils pour le raisonnement clinique dans la thérapie manuelle du rachis cervical.
Mots clés : Raisonnement clinique, Facteurs de risque, Événements indésirables graves, Rachis cervical, Thérapie manuelle, Complications

Cet article est paru dans la Revue du SDO n°7 - Septembre 2018 (à paraître).

 

urcoÉtude statistique du Métier d'Ostéopathe en 2018 (EMOst 2018)

 

BMC alternative medicineFiabilité du diagnostic et efficacité clinique de l'ostéopathie viscérale : une revue systématique

 

logiciels

Calendrier Formation

Octobre 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

Nous avons 2986 invités et aucun membre en ligne

Self Med

SelfMed OSTEO

Les Revues

Congrès & conférences

Recevez notre newsletter

Aller au haut