Menu

Une sélection des livres de la bibliothèque...

 

Brunel

André BRUNEL nous a quittés. Hommage de Bernard Rochas - Communiqué de la Chambre

Hommage à André Brunel

En 1983 André Brunel fonde (avec Daniel Vignon et d'autres ?... ... ) une nouvelle école à Lyon, la « Fédération André Brunel » (FAB). Parmi les enseignants il a invité un de ses anciens élèves du Collège National d'Ostéopathie : Maurice Poyet. Dans le même temps Maurice Poyet invite André à travailler dans son cabinet de Cusset (banlieue de Vichy) comme acupuncteur.

André a emmagasiné une immense somme de connaissances, il a un esprit unifiant et constructeur, Maurice a une grande intuition et une "main" hors normes, ils commencent à partager leurs savoirs, leurs pratiques, leurs expériences, leurs idées.

En 1984, à la suite d’un conflit avec les co-fondateurs de la FAB, André Brunel et Maurice Poyet abandonnent cette structure, et rapatrient leurs élèves à Cusset. De là naitra le GROE (Groupe de Recherche en Ostéopathie et Énergétique) qui deviendra l'école ARTHEMIS l'année suivante.

La Méthode Poyet s'élabore et André Brunel, en est un pilier qui reste dans l'ombre. Il enseigne le viscéral et la neurologie, mais ne revendique aucune paternité de cette méthode qui se construit.

Pourtant il est incontestablement le père du concept des fusibles et en particulier du premier de ceux-ci, le célèbre "1443", il est à l'origine d'une partie des "Chaînes" de Maurice Poyet et il est le découvreur des 8 groupes de 3 vertèbres (bien au delà de Martin Dale), ainsi que d'une partie des somatotopies au crâne des vertèbres.

Mais en 1993 les conflits larvés explosent au grand jour et Maurice Poyet et André Brunel rompent leur collaboration. Ce qui marquera pour André la fin d'une longue mission d'enseignement.

Retiré à Marvejols, en Lozère, il continuera cependant à exercer en cabinet, et à chercher et développer de nouvelles idées, de nouveaux outils, jusqu'à ses derniers jours.

Bernard Rochas


Communiqué de la Chambre

Nous apprenons avec tristesse le départ d’un des pionniers de l’ostéopathie française, André BRUNEL le 26 octobre, à l’âge de 83 ans.

Toujours en activité, cet infatigable chercheur a formé des générations d’ostéopathes et d’acupuncteurs traditionnels.

Il fut l'un des premiers à chercher à introduire l’ostéopathie dans un enseignement post-universitaire pour les kinésithérapeutes. Il fut à la création des premières écoles d’ostéopathie.

Formé à la kinésithérapie chez De Sambucy, il participe, en 1963, avec Robert Perroneaud Ferré, à la naissance de l'étiopathie à Genève.

En 1975 il fonde la première école d'ostéopathie française le « Collège National d'Ostéopathie » qui deviendra l'année suivante l’« Institut W. G. Sutherland ». Il crée parallèlement le « Centre d'Acupuncture et d'Auriculothérapie ».

Il fut également à l’origine du premier Syndicat de l’acupuncture traditionnelle, créé dans les années 80.

André Brunel pour ses nombreux disciples, est assurément un personnage clef de l'ostéopathie et de l'acupuncture en France. Il a accumulé une somme de connaissances impressionnantes, tant en ostéopathie qu'en médecine chinoise, mais aussi en neurologie et en médecine viscérale, connaissances fondamentales qui enrichiront jusqu'à l’ostéopathie anglo-saxonne et qui seront mises au service de la pratique d’une ostéopathie totale et globale et dans un esprit de synthèse. Ces notions doivent être conservées et valorisées dans l'enseignement actuel.

Nous conserverons de lui l’image d’un pionnier et d’un chercheur ayant une vision globale et écologique de la médecine, sachant inculquer à ses étudiants une démarche étiologique et un raisonnement holistique précurseurs du concept actuel de la santé durable.

La Chambre Nationale des Ostéopathes - www.cnosteo.com

Les Revues

Calendrier Formation

Février 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28

Congrès & conférences

copyright sceau1

site logo petit1© 2000-2018 - Jean-Louis Boutin
Informations légales
Le site de l'Ostéopathie est déclaré à la CNIL sous le N° 723319

Aller au haut