Menu

Une sélection des livres de la bibliothèque...

puzzle
fotolia 47278801
legislation
fotolia_47482661

 

sudinfo
Choisir entre Ostéopathe ou Kinésithérapeute : c'est en Belgique pour 2014

lameuse 20140912

Le quotidien de Liège, La Meuse, publie ce jeudi 12 septembre 2013 une interview de Madame Laurette Onkelinx, vice-Première ministre chargée de la Santé sur les problèmes de santé, et notamment sur l'Ostéopathie.

Rappelant qu'il y a actuellement 1.600 praticiens en Belgique, dont 1.200 affiliés à une association professionnelle, que la plupart sont bien formés, mais qu'il existe une petite minorité qui ne le sont pas. D'autre part le titre n'est pas protégé et certains herboristes et/ou acupuncteurs exercent l'ostéopathie sans aucune formation.

D'où la nécessité de protéger le titre d'ostéopathe car « n'importe qui peut l'être. Avec parfois des choses étonnantes » dit-elle et de citer des chiffres :

:« On y trouve 83% de kinés, 1% de médecins et, dans les faits, 12% des praticiens qui ont bien une formation d'ostéopathe. Par contre, 4% sont des herboristes, des podologues ou des acupuncteurs ! »

Madame Onkelinx propose différentes mesures par arrêté royal, mesures qui seront exposées au Parlement fin septembre, ces mesures devant s'appliquer au début de 2014. Les voici :

Création d'un titre protégé délivré par une Chambre d'ostéopathie

Formation de base pointue obligatoire et une formation confirmée (deux existent actiuellement, celle de l'ULB et à Gand).

Pour obtenir le titre, il faudra une formation préalable : un baccalauréat en sciences médicales, en sciences de la motricité ou en kinésithérapie. Cette formation sera suivie d'un master en ostéopathie.

L'exercice ne sera plus partagé mais exclusif : l'ostéopathe deviendra une pratique en tant que telle, et non une pratique complémentaire : « On ne pourra par exemple plus être à la fois kinésithérapeute et ostéopathe ».

=> Lire l'article en édition numérique (payant) : Onkelinx lance la chasse aux faux ostéopathes

La presse belge a relayé cette information

La Meuse.be : Laurette Onkelink a les ostéopathes dans son viseur : «  Je veux mettre de l’ordre dans cette profession ». => Lire l'article

RTL.be : Kiné ou ostéopathe, il faudra choisir

« Les ostéopathes et les kinés vont bientôt être soumis à une nouvelle règlementation. Un arrêté royal entrera en vigueur début 2014. Il sera présenté fin septembre au parlement par la ministre de la Santé, Laurette Onkelinx. Le principal changement : il faudra désormais choisir entre ostéopathie ou kinésithérapie. Un ostéopathe ne pourra ainsi plus exercer à titre complémentaire. Et pour pouvoir être reconnu, il devra détenir un master en ostéopathie en plus d'un bac en sciences médicales, en sciences de la motricité ou en kiné ». => Lire l’article de RTL.be

Publicité

Votre publicité ici

site pub1

Les Revues

Nous avons 240 invités et aucun membre en ligne

Congrès & conférences

Abonnez-vous

abonnement dec17

Calendrier Formation

Janvier 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

Recevez notre newsletter

Aller au haut