Menu

Une sélection des livres de la bibliothèque...

snos

SNOS : La croisée des chemins

L’année scolaire 2012-2013 porte tous les espoirs des ostéopathes pour sortir de l’impasse et du marasme actuel de notre profession, où l’ont plongé le comportement irresponsable du précédent gouvernement et le manque de responsabilité de ceux pour qui l’ostéopathie est avant tout une niche économique.

Nous savons tous que le nouveau gouvernement est en train de consulter les différents responsables de l’ostéopathie française.

Ainsi les mois qui viennent nous placent à la croisée des chemins : Nous pouvons aboutir et obtenir un statut et des conditions de formation et d’exercice conformes à la majorité de nos vœux. Une des conditions nécessaires à l’obtention de nos revendications est l’unité de parole. Il y a dix ans, la Coordination Nationale, après des travaux encourageants, s’est scindée et évaporée alors qu’elle aurait pu aller plus loin et manifester l’unité ostéopathique. Aujourd’hui, nous sommes à la croisée des chemins et une unité sur des bases claires, tout en conservant les personnalités de chaque organisation,  est possible et souhaitable.

Au sein du S.N.O.S, nous regroupons des membres de TOUTES les ASP ostéopathiques de notre pays, et autant de membres n’appartenant à aucune autre. Nous avons appris, depuis bientôt trois ans que nous existons, que nous pouvons travailler ensemble, dialoguer, et que ce qui nous rassemble est plus fort, et de loin, de ce qui nous sépare ! Ainsi nous sommes persuadés qu’une union de TOUTES les organisations d’ostéopathes est possible, ne serait-ce que pour un temps limité, celui qui nous sépare de la promulgation d’une nouvelle loi, sur des points précis qui pourraient être :

  • La mise en œuvre des recommandations du rapport de l’IGAS
  • Un schéma-cadre pour la formation et un diplôme national au niveau Master 2
  • Une régulation raisonnée du nombre de praticiens et d’écoles, avec un contrôle strict de qualité et un référentiel de  formation commun
  • La création d’une profession autonome inscrite dans le code de la santé publique
  • L’intégration possible en milieu hospitalier et l’officialisation de  la collaboration avec les autres professionnels de la santé

Cette exigence de qualité, à tous niveaux, est essentielle pour la sécurité des patients, l’honorabilité de notre profession et son intégration au sein du monde de la santé.

Nous sommes persuadés que, tous, nous sommes d’abord en action pour l’intérêt des patients et de notre art, et que donc nous pouvons, et même nous devons présenter cette union des ostéopathes pour aider à construire, dans les mois qui viennent, le corpus de la nouvelle loi qui nous concerne avec les pouvoirs publics.

Bien évidemment, nous prendrons notre part  à cette union si elle vient à se construire, nous l’appelons de nos vœux car nous savons qu’elle est possible, et croyons qu’elle est nécessaire !

Le bureau du SNOS

SNOS
2 rue de Plouegat 29620 LANMEUR - www.snosteo.fr - mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.- tél.: 02.98.78.80.90.

Nous avons 2452 invités et aucun membre en ligne

Les Revues

Congrès & conférences

Recevez notre newsletter

Aller au haut