Menu

Une sélection des livres de la bibliothèque...

Les bruits articulaires

actu kineLe craquement articulaire : une explication par IRM

Nous sommes nombreux à faire craquer nos doigts et comme par miracle, un soulagement immédiat, une détente dans la main mais cela ne dure que quelques secondes.
Le site Actu Kiné sous la plume de Antoine Zaczyk explique ce qu’est ce phénomène physique « qui correspond au changement d’état de gaz présent à l’état dissous dans le liquide synovial (80% de CO2) ».
L’auteur donne les caractéristiques de ce phénomène de cavitation : écartement, traction nécessaire, durée du bruit, temps nécessaire à la reproduction, température et l’absence presque totale de risques à répéter cette manœuvre.
L’article propose la référence d’une étude canadienne qui a analysé ce phénomène de cavitation par IRM sur 10 articulations métacarpo-phalangiennes.

 

 

osteorevue85aLe craquement articulaire, nocif pour la santé : info ou intox ?

Auteurs : Caroline Wigt et Véronique Garin, Ostéopathes DO

Article paru dans Ostéo, la revue des ostéopathes n°85 – Janvier 2010, et reproduit avec l'autorisation du M. Coquillat, directeur de la Publication - Éditée par : Proédit - www.osteo-larevue.com

Nous remercions les auteurs, Caroline Wigt et Véronique Garin, et Michel Coquillat, Directeur de publication, de nous avoir autorisé à reproduite cet article.

Dossier : Les bruits articulaires 

Dossier constitué par Jean-Louis BOUTIN.

L'ensemble de ce dossier est un condensé des différentes réponses du groupe de discussion sur l'Internet http://groups.yahoo.com/group/osteopathes à la question : « Quelle est l'origine et la physiopathologie du bruit articulaire. Ont participé à cette discussion :Olivier Auquier - Pascal Michaud - Henri Durougenot

Le pop articulaire

Auteur : Paul Vaucher

Les études de Broder R. (1) résument au mieux les phénomènes intervenants lors du fameux " crack ! " articulaire.

Nous avons 1855 invités et aucun membre en ligne

Self Med

SelfMed OSTEO

Les Revues

Congrès & conférences

Recevez notre newsletter

Aller au haut