Menu

Une sélection des livres de la bibliothèque...

 

Di Giovanni sculpteur

Notre coup de cœur : Le blog de la Rédaction médicale et scientifique du Dr Hervé Maisonneuve
Revue de presse : Qu’attendre d’un ostéopathe ? - L’ostéopathie et la chiropraxie pour soigner bébé - Une mission pour réfléchir à l'entrée des formations paramédicales à l'université - Nouveau-né : comment prévenir la tête plate ? - La bouée de cou pour bébé est-elle dangereuse ? - L’ostéo-énergétique pour rééquilibrer le corps et l’esprit
L’observatoire des professions libérales de santé : 5e Édition du scan CMV MÉDIFORCE - Extraits sur les Kinésithérapeutes-Ostéopathes
En Suisse, l'ostéopathie et la caisse : Helsana raye de sa liste les ostéopathes trop coûteux
Un nouveau logiciel pour les OstéopathesConsultoo
La photo ci-contre a été prise lors d'un forum dans les Alpes Maritimes. La sculpture (en bronze) est due à
Elena Di Giovanni

Notre coup de cœur : Rédaction médicale et scientifique

Depuis plusieurs années, le Dr Hervé Maisonneuve alimente son blog de la Rédaction médicale et scientifique d'articles, de coup de gueule, d'études d'articles, etc. Pour ceux qui désirent s'inscrire - l'abonnement est gratuit - tous les mois, la News des revues biomédicales fait le tour des articles scientifiques publiées dans les revues : JAMA, The Lancet, BMJ, NEJM, revues électroniques, etc. apportant un éclairage sur certaines malversations des auteurs, mais aussi félicitant les chercheurs. Un extrait des sujet abordés dans les News du 1er septembre et publiées en juillet et août 2017 :

Les 7 péchés mortels de la science avec des suggestions de rachat
    Le livre de Chris Chambers a 8 chapitres. J'ai écrit un billet par chapitre. Le titre du livre : "The 7 deadly sins of psychology", mais surtout le sous-titre "Un manifeste pour réformer la culture des pratiques scientifiques".
Fraude, mauvaises habitudes......
    Les fraudes sur les greffes de trachée de Macchiarini
    500 scientifiques chinois ont eu des sanctions majeures suite à des fraudes scientifiques ayant nécessité 107 rétractations d'articles
    Une vidéo courte mais claire avec 4 prix Nobel témoignant des dérives du système
Auteurs, malades, sexisme... encore des trucs inquiétants
Et toujours l'Open Access avec la fondation Bill Gates
etc.

=> Voir le blog du Dr Hervé Maisonneuve : Rédaction médicale et scientifique

Revue de presse

Qu’attendre d’un ostéopathe ?actu fr

Reconnue depuis quinze ans, l’ostéopathie, dont les principes remontent au XIXe siècle, intègre peu à peu les pratiques hospitalières. Que peut-on en attendre ?

=> Lire l'article de Nicole Gex du 10 septembre 2017 : Qu’attendre d’un ostéopathe ?

L’ostéopathie et la chiropraxie pour soigner bébéfemina logo

L’ostéopathie et la chiropraxie font des merveilles chez les nourrissons. Ces thérapies manuelles permettent de résoudre les petits tracas du quotidien, mais aussi de prévenir des troubles plus sévères.

=> Lire l'article de Cendrine Barruyer sur Fémina (17/08/2017) : L’ostéopathie et la chiropraxie pour soigner bébé

Nouveau-né : comment prévenir la tête plate ?la depeche fr

Après la naissance, les nouveau-nés ont un crâne souple et malléable. Ainsi, nombre d’entre eux présentent un aplatissement de l’arrière ou du côté de la tête. Bénignes, ces déformations peuvent toutefois être prévenues ou encore, traitées. Le CHU de Montpellier informe les parents en matière prévention et de traitement par kinésithérapie ou ostéopathie.

=> Lire l'article de la Dépêche.fr (08/09/2017) : Nouveau-né : comment prévenir la tête plate ?

La bouée de cou pour bébé est-elle dangereuse ?ouest france

La mode du flotteur de cou pour bébé, venue de Chine, semble faire fureur cet été. Sur le réseau social Instagram, on a vu circuler de nombreuses photos et vidéos de tout-petits, portant cette « bouée collier » dans l’eau. Mais les pédiatres et ostéopathes appellent les parents à la vigilance.

=> Lire l'article de Orlane Durimel (24/08/2017) : La bouée de cou pour bébé est-elle dangereuse ?

L’ostéo-énergétique pour rééquilibrer le corps et l’espritfemme actuelle

L’ostéopathie consiste à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité du corps et qui pourraient en altérer l’état de santé. Si cette pratique prend en compte différents éléments et systèmes constitutifs du corps humain (anatomiques, physiologiques) mais aussi les facteurs environnementaux, il existe une grande diversité de techniques manuelles toujours adaptées et non-traumatisantes. Parmi elles, l’ostéo-énergétique.

=> Lire l'article de Femme actuelle : L’ostéo-énergétique pour rééquilibrer le corps et l’esprit

Une mission pour réfléchir à l'entrée des formations paramédicales à l'universitéeducpro

Les ministères de la Santé et de l'Enseignement supérieur réfléchissent à l'intégration au sein des universités des formations paramédicales et de maïeutique. Une mission a été confiée à Stéphane Le Bouler, secrétaire général du Haut Conseil pour l'avenir de l'assurance maladie. Il a quatre mois pour rendre son rapport.

=> Lire l'article de Martin Rhodes sur Educ Pros.fr (05/09/2017) : Une mission pour réfléchir à l'entrée des formations paramédicales à l'université

L’observatoire des professions libérales de santé

5e Édition du scan CMV MÉDIFORCECMV scan 2017

Ce scan sur les professions de santé est fort intéressant d'autant qu'il est le 5e publié. S'il est articulé uniquement sur les professions de santé, il n'en intéresse pas moins les ostéopathes puis qu'il aborde largement la profession de Kinésithérapeute-Ostéopathe, ce qui ne peut nous laisser indifférent. Petits extraits :

La vision de la situation actuelle de sa profession cesse de se dégrader
Pour la première fois en cinq années de mesure, la note moyenne (sur 10) que les professionnels de santé attribuent à “la situation générale de la profession [qu’ils exercent]“ stoppe sa chute en restant stable sur un an, passant de 4,8 à 4,9. Les biologistes donnent cette année encore la plus mauvaise note (4,2), tandis que les infirmiers sont toujours les plus positifs (5,6), rejoints cette année par les kiné-ostéopathes et vétérinaires (qui passent respectivement de 5,2 à 5,6 et de 5,3 à 5,5). Notons que les pharmaciens et chirurgiens-dentistes voient aussi leurs notes remonter cette année, passant de 4,2 à 4,7 et de 4,2 à 4,4).

Le déclin du “prosélytisme“ marque le pas
Enfin, dernier indicateur-clef du “climat“, la baisse régulière de l’intention déclarée de recommander à un jeune d’exercer sa profession en libéral cesse cette année également (pas d’évolution significative sur un an). Il n’en reste pas moins qu’un PLS sur deux déclare qu’il ne le ferait pas (réponses probablement pas + certainement pas). [...] À l’opposé, les kiné-ostéopathes sont 67 % à le dire

Les kinésithérapeutes-ostéopathes, des professionnels positifs face a leur métier, même s’ils sont partagés face à certaines évolutions (p.44 et suiv.)

Une vision relativement positive de la situation de sa profession
Avec les infirmiers, les kinésithérapeutes-ostéopathes sont ceux qui donnent la meilleure note à la vision actuelle de leur profession (5,6) et ils sont les moins nombreux à lui donner les moins bonnes notes (23 % de notes 1 à 4 contre 41 % en moyenne) [...]  Signe de leur optimisme, ce sont également les plus nombreux à dire qu’ils recommanderaient à un jeune d’exercer leur profession en libéral (67 % vs 50 % en moyenne). [...]
Le contexte économique n’est pas flamboyant, le contexte politique perturbe, le “tout technologique“ inquiète un peu, mais les kinésithérapeutes-ostéopathes semblent moins que d’autres affectée par certaines évolutions potentiellement pénalisantes… et leur métier, grâce aux technologies de communication à distance, se fait moins solitaire, ce qui maintient leur moral à un bon niveau (relatif…)
Des professionnels peu pénalisés par les évolutions du contexte “commercial“.
Ce sont les professionnels qui se disent les moins fortement touchés par les évolutions du contexte commercial (54 % répondent qu’ils ne se sentent pénalisés par “rien de tout cela“ parmi les 9 facteurs cités, contre 32 % en moyenne).
Un métier vécu positivement grâce à la facilitation des échanges. (p. 46)
Leurs réponses spontanées à la question ouverte sur “les innovations (technologiques) susceptibles d’avoir une influence positive sur la façon d‘exercer [leur] métier dans les années à venir“ montrent combien tout ce qui a trait à des technologies de communication à distance facilitant les échanges entre professionnels est valorisé : ils sont 22 % à citer spontanément tout ce qui a trait aux échanges facilités entre professionnels, dont le dossier médical partagé.

=> Télécharger le rapport de CMV (format pdf) : 5e Édition du scan CMV MÉDIFORCE.

En Suisse, l'ostéopathie et les mutuelles

Helsana raye de sa liste les ostéopathes trop coûteux

La caisse maladie exige que les thérapeutes baissent leurs tarifs. Et exclut ceux qui ne se plient pas à ses exigences.
En automne 2016, puis à nouveau le mois dernier, Helsana a envoyé un courrier à une centaine des 800 membres que compte la Fédération suisse des ostéopathes (FSO). L’assurance leur demandait de revoir leurs tarifs à la baisse pour «correspondre aux conditions du marché». Dans sa lettre, Helsana fournit une grille tarifaire à laquelle l’ostéopathe doit se conformer, faute de quoi ses prestations ne seront plus remboursées.

=>  Lire l'article de Yseult Théraulaz (22/08/2017) sur 24 heures.ch : Helsana raye de sa liste les ostéopathes trop coûteux

Un nouveau logiciel pour les Ostéopathes ConsultooConsultoo logo

Consultoo est un logiciel de gestion cabinet médical, créé en partenariat avec un ostéopathe D.O, qui permet d'automatiser de nombreuses tâches administratives grâce à la synchronisation entre ses modules. Il fonctionne sur PC, Mac, tablette et smartphone et propose les fonctionnalités suivantes

=> Voir les caractéristiques de Consultoo

Publicité

Bulletin d'abonnement

abonnement juin17

Les Revues

Congrès & conférences

Nous avons 748 invités et aucun membre en ligne

Recevez notre newsletter

Aller au haut