Menu

Une sélection des livres de la bibliothèque...

puzzle
fotolia 47278801
legislation
fotolia_47482661

 

Gesret Jasques

Introduction à la Méthode Gesret

N'allez pas croire qu'il suffit de dégager une première cervicale pour résoudre le problème du spasme pharyngé, ni de réduire les subluxations chondrocostales pour supprimer l'asthme. Oui, vous obtiendrez quelques résultats, mais ils ne tiendront pas plus d'une semaine, l'expérience l'a prouvé. C'est la stabilisation du travail qui m'a demandé 12 ans de recherche et ce n'est pas aussi simple que mon texte le laisserait supposer.
Certains ont même réalisé leur thèse d'ostéopathie à partir de mes travaux (avec mon autorisation), sans avoir la délicatesse de m'en adresser un exemplaire !
Par contre, si vous avez un asthmatique, rien ne vous interdit de vérifier la présence de ces subluxation chondrocostales (en décubitus dorsal), toujours présentes à droite et très rarement à gauche. Tous les asthmatiques "vrais" présentent un hémithorax droit fixé en postériorité par rapport au gauche, avec un déficit d'ampliation parfaitement visible.
Si vous effectuez une pression sur une subluxations tout en demandant au patient de respirer bien profondément, vous obtiendrez immédiatement la crise, que vous pourrez arrêter immédiatement.
Si vous interrogez votre patient pour savoir si sa crise est inspiratoire et qu'il le confirme, la simple palpations de sa première cervicale va le faire tousser immédiatement, mais attention d'y aller très doucement, un spasme grave peut être déclenché sur ce simple test ; qu'il vous confirme les paresthésies est largement suffisant.
Jacques GESRET

Les Revues

Nous avons 590 invités et aucun membre en ligne

Congrès & conférences

Abonnez-vous

abonnement dec17

Calendrier Formation

Juillet 2018
L Ma Me J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

Recevez notre newsletter

Aller au haut