Menu

Une sélection des livres de la bibliothèque...

puzzle
fotolia 47278801
legislation
fotolia_47482661

Les Filières ostéopathiques ou comment l’Ostéopathie est arrivée en France - Jean-Louis Boutin

1 - La filière médicale

Cette filière est une filière purement médicale. Laissons parler les médecins :

" C’est le Docteur Robert Lavezarri (1886-1977) qui fut le premier propagateur à assumer une filiation ostéopathique. Instruit par une ostéopathe américaine, le Dr Florence Gair, élève de Still, il quitta Nice pour s’installer à Paris en 1936. […] En 1949, Lavezarri publia un ouvrage qui témoigne de son adhésion à l’Ostéopathie, Une nouvelle méthode clinique et thérapeutique : l ‘ostéopathie ".

C’est à cette époque que de jeunes médecins vont se rendre aux États-Unis pour y étudier l’Ostéopathie. D’autres iront an Angleterre, au London College of Osteopathy. Ce fut le cas en particulier du Dr Robert Maigne.

" C’est en 1950 que Lavezarri fonda avec William Douglas, Piedallu, Thierry Mieg, Lescure et quelques autres la " Société française d’Ostéopathie " qui existe toujours. Elle regroupe des médecins, restés fidèles à la doctrine ostéopathique mais la plupart sont proches d’une pratique vertébrothérapique ou orthopédique.

2 - La filière anglaise

" Un kinésithérapeute français, Paul Geny, créa avec l’aide d’un ostéopathe anglais, Thomas G. Dummer, l’École française d’Ostéopathie pour délivrer une formation à l’issue de laquelle le diplômé s’engageait à pratiquer ses techniques uniquement sous contrôle médical. Cinq de ses élèves sont à l’origine de tout le développement ultérieur d’une ostéopathie non médicale en France.   L’un d'eux, après avoir crée un enseignement sous forme de séminaires en Suisse, renomma sa pratique Étiopathie.

Après 1965, Geny orienta les Français désireux d’apprendre l’Ostéopathie vers le BCNO, puis à la clinique ostéopathique de Maidstone, devenue ensuite l’European School of Osteopathy.

Actuellement, la plupart des ostéopathes qui ont suivi cette filière sont regroupés au sein de l’AFDO, Association Française des Ostéopathes".

Extraits de : François Le Corre et Serge Toffaloni, l’Ostéopathie, collection que sais-je ? PUF 1996, p. 117-8

3 - La filière française

Laissons la parole à Lionelle Issartel :

" Sur son lit de mort, le 23 septembre 1954, William G. Sutherland fit promettre à Harold Magoun de répandre le concept d’Ostéopathie crânienne en Europe. Fidèle à sa promesse, Magoun rencontre le Dr Denis Brooks, un ostéopathe anglais qui avait fait ses études aux U. S. A. et tentait d’intéresser les Anglais à l’ostéopathie crânienne. Denis Brooks dit : " j’ai des amis français… "

" Ses amis français avaient l’appétit de connaître et de soigner. Ils se cotisaient pour faire venir Brooks de Londres à Paris le week-end et apprendre ainsi l’ostéopathie vertébrale. En 1964, soit dix ans après la mort de Sutherland, Harold Magoun, Viola Frymann et Thomas Schooley se rendent donc à Paris, au cabinet de René Quéguiner, pour enseigner les arcanes du Mécanisme Respiratoire Primaire. Ils sont neuf présents, quatre médecins et trois kinésithérapeutes français passés à l’ostéopathie, René Quéguiner, Francis Peyralade et Bernard Barillon.

" La question est posée : " sont-ils tous docteurs ? " - le titre de docteur n’implique pas aux U.S.A. les études longues et normalisées du titre français. Les jeunes ostéopathes français n’envisagent pas de fonder une mission de soignants sur un mensonge : " non, ils ne sont pas docteurs ", mais très compétents cependant, et ils se font fort de répondre à n’importe quelle question concernant les structures. Magoun leur propose alors un os, un os du crâne, à identifier à la palpation, les yeux bandés – un petit test qui pourrait réserver bien des surprises dans des services ou des cabinets surtitrés.

" A Quéguiner échoit le sphénoïde, à Peyralade le temporal, à Barillon le pariétal. Une fois de plus les ostéopathes sont éprouvés "à l’aveugle ", avec succès.

" René Quéguiner : " Ce fut une ouverture sensationnelle. Nous y avons trouvé l’idée synthétique de l’individu. Jusqu’alors, l’Ostéopathie était surtout axée sur l’unité vertébrale-viscères. Les Américains nous ont ouvert des perspectives insoupçonnées. Ils sont venus quatre ans, jusqu’à ce que Magoun dise : " vous pouvez enseigner et je vous autorise à diffuser mon livre à vos étudiants ". Il ne voulait pas que son livre Osteopathy in the Cranial Field soit diffusé en dehors d’un véritable enseignement pratique, approfondi et contrôlé.

" Moi, je ne me sentais pas encore prêt à enseigner, mais mes stagiaires kinésithérapeutes à l’hôpital Saint-Michel m’ont poussé : ils voulaient apprendre eux aussi. Nous avons donc, avec Francis Peyralade, fondé une association non lucrative, afin d’y donner un enseignement pratique et théorique, directement nourri aux sources. Parmi ces stagiaires, il y avait Jean Berger qui a convaincu Lionelle Issartel d’apprendre l’ostéopathie ; et à présent, ils enseignent tous deux avec nous ".

(Extraits de : L’Ostéopathie, exactement de Lionelle et Marielle Issartel, Robert Laffont, Paris 1983, p. 95-96.)

Par la suite Denis Brookes rencontra Bob Bénichou qui avait fondé la M.T.A., la Manuel Therapy Association. Élève de Bénichou, Marc Bozzetto devait très vite participer à l’enseignement de l’ostéopathie au sein de la M.T.A. et prendre une place prépondérante : il enseigna à beaucoup (dont je suis) l’ostéopathie et l’ostéopathie crânienne au cours de séminaires à Courcouronnes auxquels participa Denis Brooks.

En 1977, Denis Brooks et Manu Shah firent passer le premier examen (du moins à ma connaissance) d’Ostéopathie crânienne reconnu par le Cr.O.A., the Cranial Osteopathic Association.

Conclusion

Avec la création à la faculté de Bobiny d’un département de Médecines Alternatives en 1981-2, se créa un Diplôme Universitaire (DU) d’Ostéopathie. Avec certains médecins ostéopathes, ce sont des ostéopathes non-médecins qui enseignèrent l’Ostéopathie Nombre d’entre eux eurent à le regretter par la suite : plainte pour exercice illégal de la médecine et condamnation par les tribunaux.   Rappelons que c’est en rentrant sur Paris, la veille de sa parution devant le Tribunal Correctionnel pour exercice illégal de la médecine que Lionelle Issartel trouva la mort dans un accident de voiture.

En France, l’Ostéopathie reste et restera longtemps encore divisée :

  • D’une part, les médecins ostéopathes ou ostéothérapeutes qui revendiquent l’exclusivité de l’exercice ostéopathique en s’appuyant sur la loi française et
  • D’autre part les ostéopathes non-médecins, la plupart venant de la kinésithérapie (que certains ont renié comme un défaut de jeunesse ou comme une tare) et qui sont eux-mêmes divisés en : 
    • ostéopathes (tout court) : pour la plus part diplômés d’ostéopathie par un des nombreux collèges ou par la Maison de la Thérapie Manuelle (école qui a pris la suite de la M.T.A. (Manuel Ostéopathy Association) et qui continue toujours, dans l’esprit de Bob Bénichou, à former des kinésithérapeutes à l’Ostéopathie), et qui revendiquent simplement le droit d’exercer un métier qu’ils aiment, qui les passionnent et pour lequel ils ont beaucoup sacrifié ;
    • ostéopathes DO m ROF c'est à dire Diplômé d’Ostéopathie, membre du Registre des Ostéopathes de France, qui s’affichent comme tels : une nouvelle profession : Ostéopathe DO, ayant pignon sur rue et payant la TVA.

Toutes ces filières et ces différences ne permettent guère au public de s’y reconnaître. De plus, les pratiques sont souvent si différentes d’un ostéopathe à l’autre : entre la vertébrothérapie, les manipulations vertébrales, l’ostéopathie et l’ostéopathie crânienne, il y a un monde, un fossé qui semble infranchissable.

L’ostéopathie, médecine complète, médecine de l’homme total, médecine holistique est d’une telle richesse qu’il faut laisser un peu de temps à ce foisonnement ostéopathique pour qu’elle arrive à prouver et la justesse de ses concepts et la qualité de sa thérapeutique.

Voir également pour compléter ce petit historique :

Les Revues

Nous avons 1765 invités et aucun membre en ligne

Congrès & conférences

Calendrier Formation

Novembre 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30

Recevez notre newsletter

Aller au haut