Menu

Une sélection des livres de la bibliothèque...

puzzle
fotolia 47278801
legislation
fotolia_47482661

Un billet d’humeurs… scientifiques et médicales

Bernard l’impertinent, du 04.

Après 1455 jours de gestation et de gesticulations, les décrets sont en route mais certainement pas sur la voie royale tant espérée.

Sachez qu’aujourd’hui la poule pondeuse du ministère de la santé qui nourrit une cohorte de rédacteurs à la langue de coton, n’a pas fait dans la dentelle. Dans un temps non pas révolu, nous avons entendu les hautes autorités scientifiques et médicales nous démontrer et nous soutenir que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Quelques exemples, la vérité si j’mens : « comment conserver l’amiante pendant près d’un siècle et comment gagner des prions », ou « comment par miracle, le nuage radioactif de Tchernobyl a épargné la France » il y a quelques mois c’était « comment faire fonctionner la poule aux œufs d’or » avec la peste aviaire. Là aussi on a déroulé le tapis rouge aux différents laboratoires et notamment celui de Roche qui avec son « tamiflouze » avait gagné le pompon de l’antiviral non spécifique, rapidement périmé et sans efficacité démontrée, pour environ 800 millions d’euros de chiffre d’affaire.

Ah ! Bien heureuses volailles, que la peste soit avec elles et surtout avec notre porte monnaie…

L’ostéopathie après un premier échec en 1956 est en train de se heurter à la toute puissante académie de médecine et à son corporatisme de bon ton. En ces temps politiquement incorrect, comment être le moins agressif possible vis-à-vis des lobbies politiquement corrects (médecins : 120.000 et kiné : 41.000) et pondeurs de voies électorales bien entendu ?

Ne soyons plus ostéo-apathiquement correct et comme en 1789 prenons les fourches et allons titiller nos représentants, nos élus, pour faire bouger le cocotier.

D’autant plus que les élus nationaux que vous traitez seront surpris de voir la différence de vos soins avant et après l’apparition des décrets, mais toujours avec le remboursement de la mutuelle maison des deux assemblées. L’ostéopathie reste un monde à vivre et à partager, mais peut être pas avec tout le monde, et comme vous le savez « tout le monde il est pas beau et tout le monde il est pas gentil ».

Alors prenez votre plus belle plume, faites votre billet d’humeur, prenez le temps de joindre le texte de J.L. Boutin et de R.Zegarra-Parodi ainsi que le rapport de la SOFEK, de nos amis chiros. Il vous reste à faire parvenir l’ensemble à nos élus : conseil général et régional, nos députés et sénateurs attendez quelques jours. Puis prenez rendez vous à leurs permanences et là n’hésitez pas, conservez votre sang froid, mais dites ce que vous avez sur le cœur et sachez vous souvenir des promesses électorales et les faire savoir, sauf pour les sénateurs qui eux peuvent vous parler plus librement car ils sont élus par les grands électeurs.

Amitiés à tous, courage et persévérance,

Bernard l’impertinent, du 04.
www.amota-france.org
Merci à Bernard et à toute l'équipe d'Équiform pour nous avoir donné l'autorisation de publier ces « news »

 

Votre publicité ici

site pub1

Les Revues

Nous avons 407 invités et un membre en ligne

Congrès & conférences

Abonnez-vous

abonnement juin17

Calendrier Formation

Novembre 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30

Recevez notre newsletter

Aller au haut