Menu

Une sélection des livres de la bibliothèque...

 

Apostill 26 27a

Apostill n° 26-27 - Printemps 2017 - 20 ans

Apostill, Le journal de l'Académie d'Ostéopathie - www.academie-osteopathie.fr.
Pour s'abonner : Apostill sur le site de l'Académie

Reproduit avec l'autorisation de l’Académie d’Ostéopathie

Édito

Édito - L'Académie fête ses vingt ans !

L'Académie d'Ostéopathie de France fête ses vingt ans le vingt-cinq mars prochain, un grand événement auquel je convie toute la profession à venir se joindre à nous.

D'abord tous mes plus sincères et immenses remerciements à tous : aux membres du conseil d'administration, pour leur participation, ô combien active, au sein de l'association ; aux membres du centre de documentation et d'information indexant mémoires et livres, un dimanche entier par trimestre de manière totalement bénévole ; aux auteurs, lecteurs et correcteurs d'articles qui agissent de même.

Tous mes remerciements encore aux différents bureaux qui se sont succédés pour faire perdurer l'Académie pendant ces vingt années.

Toute ma gratitude également aux associations socio-professionnelles, et en particulier au RNO, qui nous ont toujours soutenus, a fortiori dans les moments difficiles et à l'ami Jean-Louis Boutin, pour avoir toujours relayé sur son site les événements organisés par l'AO.

Chers consœurs et confrères, votre Académie a traversé depuis toutes ces années des périodes diverses et variées mais elle est aujourd'hui bien vivante et ce numéro double d'ApoStill en est la preuve. Deux buts, parmi les principaux, qui étaient à la naissance de l'A.O.F, à sa fondation, demeurent : d'une part « définir l'ostéopathie dans ses paramètres philosophique, sémantique, épistémologique, éthique, scientifique et technique » et d'autre part « promouvoir la recherche scientifique et historique en ostéopathie ». Je pense que le contenu de ce numéro d'ApoStill répond parfaitement, et de manière pragmatique, à ces deux buts.

L'Académie n'a de sens et ne vivra que si la profession peut s'y reconnaître, s'y investir et progresser, disait François Laurent il y a vingt ans. Ainsi, j'invite toutes les consœurs et tous les confrères chercheurs à nous envoyer leurs articles pour en faire la publication dans le prochain numéro, à nous contacter pour nous faire des communications orales dans le cadre des conférences que nous organisons tous les deux mois et ainsi à faire vivre encore plus l'Académie.

Enfin je me permets de soumettre à votre réflexion un texte écrit par mon ami Alain Bedouet, dans le cadre d'une discussion sur la ligne éditoriale des textes à faire paraître dans les prochains numéros d'ApoStill, texte auquel je souscris totalement.

Pour conclure ce vaste débat généraliste sur la ligne éditoriale, je me permettrai de donner mon avis. Je suis tourné non pas sur le présent mais sur l'avenir. Je suis favorable à :

- des écrits philosophiques et scientifiques ;
- la présentation de nouveaux modèles ostéopathiques enrichis de la pensée actuelle qui vivront le temps de leur confrontation à d'autres modèles - cela donne vie à notre culture - mécanique quantique, tenségrité, épigénétique, neurosciences... ;
- des prises de position pour dénoncer des non-sens, pour affirmer notre attachement à une remise en cause professionnelle ;
- des présentations de tests ostéopathiques « non reproductibles » - qui font la part belle à l'EBM - pour réaffirmer notre attachement au caractère holistique de la personne, c'est-à-dire s'inscrire dans un modèle bio-psycho-social et lâcher enfin le modèle biomédical ;
- revenir sur les fondamentaux, par exemple clarifier ce qu'est l'ostéopathie tissulaire. Le terme « tissulaire » est très à la mode, quid des manipulations structurelles tissulaires ? L'auteur de ce type de manipulation à raison d'employer ce terme dans sa définition du tissulaire, mais il perd de son sens sous l'angle de l'ostéopathie tissulaire. C'est la même construction que le terme très à la mode du « respect ». Je respecte la femme en ne lui adressant pas la parole - même pour lui dire bonjour - et je la voile, ou je l'embrasse et la complimente sur sa tenue vestimentaire ? C'est un problème d'éducation.

Chères consœurs et chers confrères, à vos ordinateurs pour nous faire parvenir les articles pour le prochain numéro selon cette ligne éditoriale si bien décrite par Alain Bédouet.
Bien à vous tous !
Rendez-vous le 25 mars 2017 pour fêter le bel Anniversaire....

Jean-Marie Maury,
Président de l'Académie d'Ostéopathie de France

Siège Social de l'Académie : Chez 
M. Jean-Pierre LOUIT - 22, boulevard Paul Doumer - 84300 CAVAILLON
Contactez l'Académie d'Ostéopathie : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bulletin d'abonnement

abonnement juin17

Les Revues

Congrès & conférences

Nous avons 470 invités et aucun membre en ligne

Recevez notre newsletter

Aller au haut