Menu

Une sélection des livres de la bibliothèque...

 

larevuedelosteo 18a

La Revue de l'Ostéopathie n° 18

La Revue de l’Ostéopathie SARL - 11, avenue des marronniers - 93310 Le Pré-Saint-Gervais - Directeur de la publication : Robert Meslé ; Rédacteur en chef : Robert Meslé - Rédacteur en chef adjoint, Laurent Stubbe
=> Pour tout abonnement à La Revue de l'Ostéopathie : www.larevuedelosteopathie.com

Cette page a été créée en accord avec Robert Meslé, Directeur de la publication

Éditorial

Éditorial

Chères lectrices, chers lecteurs,larevuedelosteo 18a

Le 22 avril 2017, La Marche pour les Sciences s’est déroulée dans plus de 500 villes du monde selon le journal Le Monde, dans plus de 600 selon la revue Science et Avenir. L’idée de cette marche est de lutter contre le négationnisme scientifique. Ce mouvement a été initié aux États-Unis, en réponse aux positions antisciences du nouveau Président, à la nomination de Scott Pruitt à la tête de l’Agence de l’environnement, alors qu’il est un climatosceptique notoire, ainsi qu’aux coupes budgétaires : moins 18 % pour l’institut national de la santé, et moins 31 % pour l’agence de l’environnement.

Toujours aux États-Unis, le créationniste Ben Carson a été nommé par l’actuel Président au poste de ministre de l‘éducation. Il faut savoir que Ben Carson a déclaré – entre autres – que l’Amérique de Barack Obama était comparable à l’Allemagne nazie, et que les pyramides de Gizeh ont été construite par Joseph pour servir de grenier à grains et non pas de tombeaux pour les pharaons… Aux États-Unis, même si la responsabilité de l’éducation relève de chaque état, le fait que Ben Carson puisse émettre quelques lignes directrices dans ce domaine génère des inquiétudes.

On peut ajouter le fait que, selon un sondage Gallup de 2014, 78 % des citoyens américains croient à la théorie créationniste, c’est-à-dire que Dieu a créé la Terre il y a moins de 4 000 ans…

L’objet de cet éditorial n’est pas de porter un regard critique sur la société américaine, mais plutôt de proposer de s’interroger sur l’évolution – si l’on peut dire… – de certains courants de pensée dans un pays censé « éclairer le monde ».

Quel rapport avec l’ostéopathie ? La Marche pour les Sciences relance un débat qui n’est pas clôt, celui de la confrontation entre les faits et les opinions, entre ce qui est vérifiable scientifiquement et ce qui appartient aux croyances. Ce thème a déjà été abordé dans des éditoriaux précédents, mais il permet aujourd’hui de rappeler que la démarche scientifique fait partie des fondements de la ligne éditoriale de La Revue de l’Ostéopathie.

Pendant que les membres du comité éditorial préparent le prochain numéro, nous vous souhaitons une très bonne lecture de ce numéro 18

Robert Meslé
Directeur de la publication

Publicité

Bulletin d'abonnement

abonnement juin17

Les Revues

Congrès & conférences

Nous avons 1508 invités et aucun membre en ligne

Recevez notre newsletter

Aller au haut