Menu

Une sélection des livres de la bibliothèque...

 

apostill5Hommage à Thomas George DUMMER, DO.

- Specific Adjusting Technic / S.A. T. -

Philippe Brousseau, DO. MRO(F)

Article paru dans ApoStill n° 5 – Janvier 2000, p. 59-63 - Reproduit avec l'autorisation du Président de l'Académie d'Ostéopathe de France - www.academie-osteopathie.fr/

Philippe Brousseau [1] a été l'élève et l'ami de Tom Dummer. J. O. Dummer, épouse de ce dernier, l'a aidé à mettre en forme cet article et c'est avec son autorisation qu'il nous présente ce portrait de T Dummer et de Parnell Bradbury, tous deux aujourd'hui décédés. Nous la remercions tout particulièrement pour l'aide qu'elle a bien voulu apporter. Ce travail se veut une introduction à la Technique d'Ajustement Spécifique, et un hommage à Tom Dummer qui nous a quitté le 17 mai 1998.

 

apostill19Contexte historique et courants de pensée ayant pu influencer l’œuvre d'Andrew Taylor Still

1e partie - Auteurs : C. Duren (1), Y. Lepersi (1, 2).

Article paru dans Apostill n° 19 - Automne 2008, Le journal de l'Académie d'Ostéopathie - www.academie-osteopathie.fr
(1) Ostéopathe, Bruxelles
(2) Maître de conférences à l'Université Libre de Bruxelles. Directeur des études au SCOM, 6043 Ransart (Belgique)

Le Site de l'Ostéopathie remercie particulièrement les auteurs et la Rédaction d'ApoStill de nous avoir autorisé à publier cet article.

 

aposill20Contexte historique et courants de pensée ayant pu influencer l’œuvre d'Andrew Taylor Still

2e partie - Auteurs : C. Duren (1), Y. Lepers (1, 2)

Article paru dans ApoStill n° 20 - Automne 2009,
Le journal de l'Académie d'Ostéopathie - www.academie-osteopathie.fr

(1) Ostéopathe, Bruxelles
(2) Maître de conférences à l'Université Libre de Bruxelles. Directeur des études au SCOM, 6043 Ransart (Belgique)

Le Site de l'Ostéopathie remercie particulièrement les auteurs et la Rédaction d'ApoStill de nous avoir autorisé à publier cet article.

Dans le numéro 19 du Journal de l’Académie d'Ostéopathie de France, Apostill, nous avons abordé le contexte historique et familial, l’influence de l’éducation méthodiste et de la Frontière ainsi que l’implication d’Andrew Taylor Still dans la guerre de Sécession comme militaire et médecin.

 

apostill7L'ostéopathie américaine, de la reconnaissance à la perte d'identité

Auteur : Elaine Herscher

Traduction Pierre Tricot
Article paru dans la revue Apostill n° 7 - Automne 2000, le journal de l'Académie d'Ostéopathie  Reproduit avec l'autorisation de l’Académie d’Ostéopathie.

Titre original: « Osteopathy gains acceptance, but may bc losing identity » 4 février 2000
http://archives.cnn.com/2000/HEALTH/alternative/02/03/osteopath.wmd/index.html

Dans cet article, publié sur le site Internet de CNN en février dernier (2000), Elaine Hersher évoque le dilemme qui mine l'ostéopathie américaine: si l'ostéopathie commence aujourd'hui à être connue et reconnue aux USA, elle est aussi en train d y perdre son identité, en ne se distinguant plus de la médecine allopathique classique.

 

apostill6Le mécanisme respiratoire existe-t-il ?

Auteur : Pierre TRICOT, DO MRO (F)

Article paru dans la revue ApoStill n° 6 – Mars 2000, le journal de l'Académie d'Ostéopathie  
Reproduit avec l'autorisation de Pierre Tricot et de l’AO que nous remercions particulièrement.

Ce titre répond à celui d’un article présenté sous forme d’interview dans la revue Aesculape n° 10 de janvier-février 1998 et intitulé : Le mécanisme respiratoire primaire n’existe pas. Dans cet article au titre volontairement provocateur, notre confrère Jean-Claude Herniou, affirme péremptoirement que le mécanisme respiratoire primaire tel qu’il est décrit par William Sutherland, n’existe tout simplement pas

 

apostill6Bernard Barillon, Paroles d’anciens

Propos recueillis par François Bel D0. MRO(F)

Extrait de ApoStill n° 6 – Mars 2000 - Le journal de l'Académie d'Ostéopathie - www.academie-osteopathie.fr

Nous remercions le Président de l’Académie d’Ostéopathie de nous avoir autorisé à publier cette interview.

Bernard Barillon
Bernard Barillon, D0. MRO(F) est l'un des pionniers de l'ostéopathie française. Il commence l'étude de l'ostéopathie avec Paul Gény à la fin des années 50, puis reçoit l'enseignement de Denis Brookes. C'est grâce à l'entremise de ce dernier qu'un groupe d'ostéopathes français accueille en 1964 les ostéopathes américains Harold L Magoun, Viola Frymann, Tom Schooley, tous élèves directs de Sutherland. Ils furent les premiers ostéopathes américains à accepter d'enseigner l'ostéopathie crânienne hors des frontières américaines et à des non-médecins. Il a ensuite enseigné l'ostéopathie crânienne au collège IWGS et a participé à la fondation du Groupe de recherche en ostéopathie crânienne (GROC) et de l'Académie d'ostéopathie crânienne (AOC). Pour Le journal de l'Académie, il a accepté de répondre aux questions de notre confrère François Bel.

 

apostill3Entretien avec Francis Peyralade DO MRO(F)

Propos recueillis par François Bel D0. MRO(F)

Extrait de ApoStill n° 3 - Février 1999 - Le journal de l'Académie d'Ostéopathie - www.academie-osteopathie.fr

Nous remercions le Président de l’Académie d’Ostéopathie de nous avoir autorisé à publier cette interview.

Francis Peyralade
Francis Peyralade est un des pionniers discrets de l'ostéopathie française. Il commence l'étude de l'ostéopathie avec Paul Gény dans les années 60, puis reçoit l'enseignement de Denis Brookes. C'est grâce à l'entremise de ce dernier qu'un groupe d'ostéopathes français dont fait partie Francis Peyralade reçoit en 1964 les ostéopathes américains Harold I Magoun, Viola Frymann, Tom Schooley, tous élèves directs de Sutherland. Ils furent les premiers ostéopathes américains à accepter d'enseigner l'ostéopathie crânienne hors des frontières américaines et à des non médecins. Avec René Quéguiner, Francis Peyralade a créé la SERETO en 1978. Aujourd'hui retraité, il enseigne toujours, partageant son temps entre la France et la Russie. Pour ApoStill, il a accepté de répondre aux questions de notre confrère François Bel.

Bulletin d'abonnement

abonnement juin17

Les Revues

Congrès & conférences

Nous avons 866 invités et aucun membre en ligne

Recevez notre newsletter

Aller au haut