Menu

Une sélection des livres de la bibliothèque...

Ostéopathie viscérale

La bibliothèque du Site de l'Ostéopathie   Livres sur l'ostéopathie viscérale
 

 

ceeso logoMAIGROT Camille - Prévalence de dysfonctions somatiques chez les sujets atteints d'allergies avec et sans traitements anti-allergiques et efficacité d'une prise en charge ostéopathique chez ces mêmes sujets

Mémoire en vue de l'obtention d'un diplôme d'ostéopathe - Centre Européen d'Enseignement Supérieur en Ostéopathie — CEESO 2016 - Tuteur : DUMAZY Anne-Sophie, ostéopathe D.O. - 28 Avri12016

Le Site de l'Ostéopathie remercie le Directeur du CEESO Paris de l'avoir autorisé à présenter ce mémoire

Résumé

Objectifs: Comparer la prévalence de dysfonctions somatiques entre des sujets présentant des allergies avec et sans traitement médicamenteux anti-allergique et des sujets ne présentant pas d'allergies. S'appuyer sur la littérature médicale pour mettre en lien les dysfonctions retrouvées chez les sujets allergiques sans traitement et ceux avec traitement et non retrouvées chez le groupe témoin. Essayer de démontrer l'efficacité d'un traitement osteopathique global chez chacun de ces sujets.

Matériel et Méthode: un groupe de 10 sujets allergiques sans traitement, 2 sujets allergiques sous traitement médicamenteux ainsi que 10 sujets ne présentant aucune allergie ont participé à cette étude. Les données ont été relevées à l'aide d'un tableau « SOAP Note Form » modifié. Puis 6 sujets du groupe d'allergiques sans traitement et 2 sujets allergiques sous anti-allergique ont été traités à trois reprises lors de consultations d'ostéopathie. Les résultats des séances ont été recueillis dans un questionnaire qualité de vie spécifique des allergiques.

Résultats: La comparaison des prévalences de dysfonctions somatiques dans les trois groupes a montré que chez les sujets allergiques avec et sans traitement, certaines zones ont tendance à avoir plus de dysfonctions que chez les sujets du groupe témoin. Les dysfonctions statistiquement significatives par rapport au groupe témoin, concernant le groupe d'allergiques se trouvent au niveau de la face, de l'intestin grêle, du duodénum, du foie, du dôme pleural, de la deuxième thoracique, de la rate, du cæcum et de l'ATM. Pour le groupe d'allergiques traités, les dysfonctions significatives se situent au niveau du dôme pleural, de la deuxième thoracique ainsi qu'au niveau de la face. La comparaison entre les deux groupes d'allergiques met en valeur une dysfonction significative au niveau du foie.
Concernant l'analyse des questionnaires qualité de vie, les résultats retrouvés ne sont pas significatifs et ne peuvent donc pas être interprétés.

Conclusion: Il y a des différences statistiquement significatives entre les groupes d'étude et le groupe témoin ainsi qu'entre ces deux groupes d'étude. On peut donc, d'après ces dysfonctions élaborer des schémas dysfonctionnels chez les sujets allergiques qu'ils soient traités ou non.
Cependant, l'efficacité du traitement ostéopathique, n'a pas été démontrée a l'aide du questionnaire qualité de vie.I1 serait intéressant de réaliser une autre étude avec de plus grands échantillons

Mots clefs: ostéopathie, allergie, prévalence, dysfonction somatique

Abstract

Title: Prevalence of somatic dysfunction in patients with allergy whether under treatment or not and the effectiveness of an osteopathic treatment on these patients.

Objectives:The objective was to compare the prevalence of somatic dysfunction in patients with allergy whether or not under anti-allergy treatment and patients with no allergy or "control group".The study was based on a review of medical literature so as to relate dysfunction found in patients with allergy under treatment or not which weren't common with the control group.It aimed at trying to prove the effectiveness of a global osteopathic treatment on each population.

Material and methods:The study was conducted on 10 patients with allergy taking no treatment, 2 patients with allergy under medical treatment and 10 patients with no allergy. Data was gathered in a modified "SOAP Note Form" chart.
Six of the allergic patients with no treatment as well as the 2 allergic patients under treatment were manipulated three times during osteopathic appointments. The results from these sessions were gathered in a quality of life questionnaire specific to allergies.

Results: By comparing the prevalence of somatic dysfunction in the three different groups, it was showed that some areas in allergic patients, whether with treatment or not, tend to be more dysfunctional than in the control group.
By comparison with the control group, the significant statistical dysfunctions in the patients with allergy showed to be found in the face, small intestine, duodenum, liver, pleural dome, D2, spleen, caecum and temporomandibular joint.In the allergic patients under treatment, the dysfunctions were found in the pleural dome, D2 and in the face.By comparing the two populations with allergy, a significant dysfunction comes out in the liver.
No significant results were found in the quality of life questionnaire analysis, therefore thay cannot be used.

Conclusion: Statistics show significant differences between the study and control group. According to these dysfunctions, dysfunctional patterns can be elaborated in patients with allergy, whether or not under treatment. However the effectiveness of the osteopathic manipulative treatment could not be proved through the quality of life questionnaire though it might prove interesting to conduct another study on a bigger sample.

Keywords: osteopathy, prevalence, somatic dysfunction, allergy

 

Les Revues

Congrès & conférences

Nous avons 1605 invités et aucun membre en ligne

Recevez notre newsletter

Aller au haut