Menu

Une sélection des livres de la bibliothèque...

 

RMMO44a
Revue de Médecine Manuelle Ostéopathie
Année 2013 - n° 44 - Octobre 2013.

Sommaire : Rachialgies d’origine viscérale - Douleurs pseudo-viscérales d’origine rachidienne - Lyse isthmique, spondylolisthésis et manipulation vertébrale - Douleurs projetées et l'utilité de leur compréhension en Médecine Manuelle Ostéopathie - Jonction thoraco-lombaire - Le syndrome de charnière thoraco-lombaire en 2013 - Congrès FEMMO SOFMMOO - Robert Maigne, Le diagnostic au bout des doigts.

Sommaire du n° 44 – Octobre 2013

RMMO44aCONGRÈS FEMMO-SOFMMOO

Rachialgies d’origine viscérale - À propos de 39 observations. François DUMONT, F. JATTIOT, Jacques MONIERE, Service de Rhumatologie CHU Trousseau, 37044 Tours Cedex.
Les rachialgies d'origine viscérale représentent souvent des cas cliniques isolés, véritables "histoires de chasse" dans lesquelles le diagnostic n'a été confirmé que par la découverte et le traitement d'une affection viscérale qui a entraîné la disparition des rachialgies. Souvent la clinique trouve une douleur segmentaire ou pluri-segmentaire vertébrale et la recherche des signes d'un dérangement intervertébral (DIM) est positive. Parfois même une manipulation peut faire disparaître transitoirement les symptômes douloureux rachidiens, ainsi le diagnostic de l'affection viscérale et son traitement peuvent en être retardés. Nous avons tenté d'analyser les cas cliniques rapportés en fonction de leur topographie rachidienne et de leur fréquence sur 225 malades hospitalisés pour dorsalgie.

Douleurs pseudo-viscérales d’origine rachidienne - Ce qu’un médecin devrait savoir dès sa formation. Jean-Louis GARCIA, Médecine interne, 67 rue Raymond Poincaré, 54000 Nancy.
Lors de notre apprentissage auprès de Robert Maigne (RM) et de son équipe, nous avons très vite été alertés et passionnés par les projections douloureuses pseudo-viscérales des affections du rachis. Très vite, nous avons pu observer et traiter, dans cette optique, de nombreux malades, en milieu rhumatologique ou neurologique, mais aussi dans un service de médecine interne ou encore lors d'activités en médecine générale. Cette expérience se poursuit avec la collaboration de généralistes ou spécialistes avertis. Finalement, nous avons rencontré tant de cas de pseudo-pathologie viscérale chronique que nous en avons surtout conclu, avec découragement, qu'il était anormal que les connaissances cliniques de base inspirées par RM ne soient pas assimilées, que cette ignorance conduise à un tel gâchis financier quant aux investigations et traitements inutiles et/ ou nuisibles.
Pour la plupart des lecteurs de ce texte, ce qui suivra tombera sous le sens, n'apportera peut-être rien. Par contre, nous espérons que ces lignes contribueront à inspirer une nouvelle orientation dans l'enseignement clinique des futurs médecins, qu'ils soient confrontés activement aux malades ou qu'ils soient chargés d'investigations para-cliniques, d'éventuels traitements invasifs, voire même de contrôles ou d'expertises.


www.medecinevertebrale.com ou sur le site de la SOFMMOO -
66, rue de Ponthieu - 75008 PARIS - Tél.: 01 53 53 01 57 - Fax : 01 53 53 01 50 - Abonnements : 66 euros par an.
Avec son numéro 20 elle devient : Revue de Médecine Manuelle-Ostéopathie
Avec son numéro 10 elle devient Revue de Médecine Vertébrale & des articulations périphériques
La Revue de Médecine Vertébrale a été fondée sous le nom de "Revue Orthopédique" par Robert Maigne.

Les Revues

Congrès & conférences

copyright sceau1

site logo petit1© 2000-2018 - Jean-Louis Boutin
Informations légales
Le site de l'Ostéopathie est déclaré à la CNIL sous le N° 723319

Aller au haut